logo B2P

Construire une maison avec des bouteilles d’eau ? C’est possible !

Au Nigéria, depuis l’année dernière, se tient un chantier bien particulier. Dans le village de Yelwa, une maison attire de nombreux visiteurs et journalistes… Mais que peut-elle bien avoir de particulier pour susciter tant d’intérêt ? La réponse est assez stupéfiante : elle est bâtie grâce à une structure faite de bouteilles d’eau en plastique! Non, vous ne rêvez pas, nos bouteilles d’eau peuvent servir pour bien des causes et peuvent même nous protéger de la pluie.

Les bouteilles, remplies d’un mélange de terre sèche ou de déchets de construction, sont posées les unes à côté des autres puis liées avec de la boue, comme on pourrait le faire avec de simples briques pour une construction plus classique. Afin de pouvoir s’intégrer facilement dans son environnement, la maison suivra la forme ronde d’architecture traditionnelle et populaire du nord du Nigéria.

Ce projet a reçu le support de nombreuses associations qui voient dans cette construction un avenir pour le peuple Nigérian mais aussi pour la préservation de son environnement. En effet, les 7 800 bouteilles nécessaires à la construction de la maison ont été prélevées dans les hôtels ou les restaurants de la région mais peuvent également être récupérées dans les cours d’eau, les canaux ou les différentes décharges sauvages qui polluent le Nigéria. A long terme, ces projets de constructions pourraient dépolluer les rivières et canaux Nigérian et ainsi limiter la pollution de l’eau et le développement de maladies.

Ce type de construction déjà installé en Inde ou en Amérique du Sud constitue une réelle opportunité pour la construction de bâtiment à moindre coût dans ces pays où les richesses manquent. En Argentine, une maison a été entièrement bâtie, pour des personnes sans domicile, grâce à 24 000 bouteilles d’eau en plastique. Tout est fait à base de bouteille d’eau en plastique, jusqu’au moindre détail. Il faut espérer que ce type de projet de construction progressera dans ces régions. Ces structures seront bientôt étendues au Nigéria à d’autres bâtiments beaucoup plus grands. Ainsi, un tout nouveau projet à vu le jour et débutera cette année : la construction d’une école qui nécessitera 220 000 bouteilles !