logo B2P

L’architecture écologique, outil du développement durable ?

La Villa Déchets


La Villa Déchets, un projet qui vise à bâtir la première Villa d’architecte réalisée entièrement à partir de déchets urbains sur l’île de Nantes. Le projet imaginé par l’association Tabakero s’inspire de la ScrapHouse de San Francisco (États-Unis) créée en 2005, confirmant une fois de plus l’adage qui veut que ce qui se passe outre-Atlantique soit importé en France 5 ans après. L’objectif du projet nantais est d’engager un débat citoyen sur la thématique de la réduction des déchets en mobilisant des bénévoles sur un événement à large couverture médiatique. Une mise aux enchères des nuitées au sein de la Villa Déchets sera proposée par l’association « Un coin chez soi ». La Villa Déchets sera démontée et remontée au profit d’une association afin de devenir « le symbole du développement durable » au sein de la région Pays de la Loire.

Les jardins suspendus


En ville, il devient de plus en plus difficile de trouver un lopin de terre pour créer un jardin saisonnier ou potager. C'est dans ce concept que les paysagistes ont compris l'intérêt de conseiller aux particuliers de construire des jardins sur leur toit ou des toitures végétales. Le principe de la toiture végétalisée est de créer une vie organique sur le toit. Que vous prévoyiez de construire sur votre toiture un jardin végétal de type intensif, semi-intensif ou extensif, chacun a ses propres caractéristiques sur le prix et le choix de végétation à y faire pousser. D'une manière générale, il faut en premier lieu installer un revêtement d'étanchéité sur un élément porteur comme l'acier, le béton ou le bois qui est recouvert d'une isolation thermique. Une fois que ces travaux sont réalisés et bien maintenus, il est maintenant temps de planter les végétations.

Enfin petite astuce, ne pas oublier de faciliter l’accès à l'eau, car les plantes auront tendance à se dessécher rapidement sous l'action du vent. Il faut donc envisager d'installer un système d'irrigation.